Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 13:37

Journée repos à BA...

Ce matin petit tour jusqu'à la Boca avec David et son neveu, Gustavo.

boca.JPG

boca2.JPG

boca3.JPG

 

Déjeuner dans un petit restaurant sympathique.

Puis promenade en ville, la place de mai et le quartier piétonnier.

mai.JPG

pietonnier.JPG

 

En rentrant nous saluons au passage Mafalda sagement assise sur son banc.

mafalda.JPG

 

Il ne nous reste plus qu'à nous préparer pour aller danser le tango ! euh, non... pour aller voir danser le tango, un repas show offert par Logistur !

 

SUPERBE ! Un bon repas, un cadre impressionnant, une belle prestation de tango. Merci Logistur !

piazzolla.jpg

tango2.jpg

 

tango.jpg

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 18:57

Pauvre Julie ! Elle qui s'était donné tant de mal pour que nous puissions aller aux cataractes côté brésilien (ce qui a d'ailleurs provoqué tout un tas d'ennuis en chaîne!), eh bien nous n'y sommes pas allés...

Nous sommes pourtant  partis ce matin dans cette intention. Arrivés au terminal, surprise le prix de la navette est de 45 pesos par personne, du coup plus le prix de l'entrée, ça nous refroidit, d'autant que tout le monde dit que c'est décevant après le côté argentin. C'est décidé on n'y va pas ! On hésite un moment à retrourner à celles d'Argentine, nous n'avons pas fait la gorge du diable, ça vaudrait peut-être le coup ? Finalement on y renonce, ça fait cher tout de même pour peu de temps. En plus je suis fatiguée, depuis quelques jours j'ai très mal au niveau du sternum, ça m'oppresse et m'empêche de m'endormir.

 

Nous partons donc faire une petite promenade jusqu'au rio Iguazu (même la promenade me pèse, j'ai hâte de rentrer, pourtant, ce n'est pas vilain du tout !)

flamboyant.JPG

fleur.JPG

fleurs.JPG

plante.JPG

Nous allons jusqu'au port, histoire d'apercevoir tout de même le Brésil où nous ne sommes pas allés !

port.JPG

et surtout nous restons tranquillement à profiter des jardins de l'hôtel.

jardin.JPG

Il fait très très chaud et nous sommes bien à l'ombre, dans un coin légèrement venté. Notre consommation d'eau augmente !

Maintenant nous attendons le taxi...

 

 

Le taxi arrive à l'heure, même en avance. Aucun problème sur la route, aucun problème à l'enregistrement des bagages.

Embarquement prévu porte 3, 18h15. Un vol privé embarque à notre place, et nous, il nous faut attendre. Un "ratito" me dit-on. Hum, le petit moment se prolonge, il sera quasi 21h30 quand nous partirons (3h de retard !).

attente.JPG

Décidément Aerolineas Argentinas ne nous réussit pas ou alors nous n'avons pas su faire nos prières à la vierge de l'aéroport...

vierge.JPG

 

En fait, il y a une tempête entre BA et Iguazu et nous avons dû attendre l'avion de BA, retardé. Nous ferons si j'ai bien compris un petit détour mais pas trop long. Nous profitons tout de même de beaucoup de turbulences ! Mais je suis KO et je somnole tout le trajet.

BAnuit.JPG

Heureusement, j'arrive à prévenir David de notre arrivée tardive.

Il nous attend avec son frère et son neveu et nous conduit à son studio, bien situé au centre-ville. Nous ne perdons pas de temps pour aller dormir !

 

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 22:54

Réveil à 6h15 après une bonne nuit, nous descendons à 6h45 pour le petit-déjeuner comme convenu hier à la réception. On ne veut pas de nous, l’heure normale c’est 7h00. Je parlemente… et nous réussissons tout de même à déjeuner ! Ils voulaient que nous allions simplement prendre un café au bar, cela aurait été dommage de manquer ce somptueux buffet…

Nous remontons à notre chambre, pensant avoir un peu de temps devant nous mais notre chauffeur est déjà là et nous bouclons rapidement nos bagages, tant pis pour le brossage de dents !

Un chauffeur très sympathique qui nous emmène rapidement à l’aéroport où tout se passe sans problème et très vite.

 

Hasta pronto ! Nous survolons Buenos Aires…

BA.JPG

mais très vite nous sommes bientôt dans une contrée fort différente. En dessous de nous s’étendent des forêts immenses. Nous atterrissons dans la « jungle » !

jungle.JPG

Nous sommes rapidement à notre hôtel, là encore un chauffeur fort sympathique nous y conduit sans encombre. Bon accueil dans un hôtel superbe El jardin de Iguazu.

jardins.JPG

 

Nous partons sans tarder pour les cataractes. Nous avions dans l’idée de faire le côté brésilien aujourd’hui mais la navette vient de partir, la suivante n’est qu’à 14h. Tant pis nous partons pour le côté argentin (il y a des navettes toutes les 20 minutes).

navette.JPG

Et nous voilà aux chutes d’Iguazu, depuis le temps que j’en rêvais ! Et je ne suis pas déçue. C’est extraordinaire, superbe, magnifique… indescriptible !

Nous faisons d’abord le circuit supérieur pour voir les chutes d’en haut, puis le circuit inférieur, douche garantie en s’approchant…

vue-generale.JPG

 

chutes-vue.JPG

Le temps est superbe, nous avons donc droit à de superbes arcs-en-ciel.

arcenciel.JPG

En fin d'après-midi, le ciel se couvre, ça gronde... aura-t-on de l'orage ?

Retour à l’hôtel, nous en avons pris plein les yeux et nous revenons émerveillés. Nous avons pris des quantités de photos également et certaines sont très belles. Promis dès que possible je vous fais une petite sélection !

Quelques photos donc en vrac :

cascade.JPG

chutes.JPG

chutes2.JPG

chutes3.JPG

chutesB.JPG

cataracteJ.JPG

cascade-copie-1.JPG

chutesbas.JPG

chutesbas2.JPG

chutesbas3.JPG

 

 

Les cascades sont extraordinaires mais la végétation concourt à la beauté du site.

eau.JPG

vegetation-copie-1.JPG

vegetation2.JPG

vegetation-copie-2.JPG

vegetation2-copie-1.JPG

liane.JPG

 

Et de curieux animaux complètent le tableau.

Coatis peu sauvages...

coati.JPG

coati2.JPG

 

Sortes de lézards, plus ou moins gros...

reptile.JPG

 

lezard.JPG

lezard2.JPG

 

Papillons par dizaines qui viennent se poser sur vous...

papillon.JPG

Fourmis géantes de 2 à 3 cm de longueur...

fourmi.JPG

 

 

cataratas.JPG

 

 

 

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 13:48

Ce matin, lever tranquille, nous ne partons qu’à 11h30… Jacky va se promener, j’essaie de mettre un peu le blog à jour.

eglise.JPG

 

Quelques photos de l'hôtel qui est bien joli même si ses clients sont peu discrets.

bonarda.JPG

fleurshotel.JPG

herbeshotel.JPG

 

 

Julie me contacte sur Skype pour me dire que le vol est bien confirmé, ainsi que le transfert à l’aéroport. Départ donc pour Iguazu…

 

Quel optimisme!

Le taxi arrive effectivement bien à l’heure, et nous sommes à l’aéroport à midi pile. Nous allons faire enregistrer nos bagages et là, surprise ! On nous dit que nous ne pouvons pas embarquer, que notre vol a été annulé par notre agence de voyage. J’essaie de parlementer, mais rien n’y fait, le vol est complet, ceux de demain aussi d’ailleurs.

En fait, il y a eu une erreur, une confusion entre les vols, car l'agence avait effectivement annulé un vol, Iguazu BA et à Aerolineas argentinas ils ont tout annulé !

AA.JPG

 

Après cinq ou six coups de fil (toujours dans la même boutique, les vendeuses s'amusent de me voir revenir !) à Logistour, Julie nous arrange l’affaire.

cabine.JPG

 

 

Nous allons prendre un vol sur Lan et aller cet après-midi jusqu’à Buenos Aires, départ 16h15, arrivée deux heures après. Cette fois-ci, ça marche. Nous embarquons…

lan.JPG

Nous n’avons pas déjeuné, pensant grignoter quelque chose dans l’avion et goûter en arrivant. Résultat nous avons plutôt faim, mais le peu qui est proposé à l’aéroport est très cher pour quelque chose de bien peu appétissant. Résultat nous nous contentons d’un paquet de biscuits salés et d’un autre sucré. Le petit goûter offert dans l’avion est le bienvenu.

 

Julie nous attend à l’aéroport et nous emmène à l’hôtel Nougaro. Nous devrions partir demain matin pour Iguazu. Résultat on va tout de même  manquer une demi-journée aux cataractes, mais bon, il paraît que ça n’est pas grave.

Nous sommes dans un très bel hôtel moderne, tout à côté de la place de mai. On va peut-être pas dormir trop tard, demain lever encore 6h15…

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 01:04

Ouf, la nuit s’est à peu près bien passée et nous avons pu nous reposer.

Départ prévu 7h30. A 7h, nous allons prendre notre petit-déjeuner et à 7h10, le chauffeur arrive ! Et repart sans rien nous dire. Du coup nous avalons notre petit-dej en quatrième vitesse, pensant qu’il nous attend peut-être. Nous retrouvons Daniel toujours très à l’heure, et nous attendons le mini bus jusqu’à 7h35.

tastil.JPG

Les premiers kilomètres sont difficiles pour moi, mon repas m’est resté sur l’estomac et la sortie de Salta est terrible, la route n’est que cassis et dos d’âne…

 

Cette fois-ci nous partons vers le sud et nous traversons une grande zone agricole. La culture du tabac domine (maintenant remplacée en partie par des champs d’oliviers sur des quantités d’hectares) mais on trouve aussi des quantités de légumes, céréales, etc. (certaines mêmes où malheureusement on commence à expérimenter les OGM). Sinon, il ya aussi des élevages, bovins essentiellement (de petits élevages d’un millier de têtes !)

vaches.JPG

Grandes propriétés, petites fermes, habitations somptueuses, misérables cahutes se côtoient.

 

Forêvtégalement, de mimosas entre autres .

foret.JPG

 

Puis peu à peu, la végétation se raréfie et nous entrons à nouveau comme hier dans une quebrada où nous retrouvons les mêmes paysages, peut-être même plus spectaculaires.

montagne-copie-1.JPG

montagne2-copie-1.JPG

montagne3.JPG

montagne4.JPG

montagne5.JPG

montagne6.JPG

rochers-copie-1.JPG

 

 

Certaines formations comme la gorge du diable

gorgeJ.JPG

gorgehaut.JPG

gorgeherbes.JPG

 

ou l’amphithéâtre sont extraordinaires.

amphitheatre.JPG

amphi.JPG

amphi2.JPG

 

amphi3.JPG

 

 

C'est très aride, on se demande ce que peuvent brouter les chèvres...

cactees-copie-1.JPG

 

vegetation.JPG

chevre.JPG

 

Puis petit à petit nous commençons à apercevoir des vignes (pieds à l'italienne ou comme chez nous)

vigne.JPG

et nous arrivons à Cafayate où nous visitons une petite bodega (cave).

vigne-copie-1.JPG

vasijaJ.JPG

vasitatonneaux.JPG

vasita.JPG

 

Nous y dégustons un peu de vin. Ils ont un bon petit vin blanc, fait à partir d’un cépage disparu en France, le Malbec, qui donne un vin ressemblant (un peu !) à un riesling.

vin.JPG

 

 

Arrêt déjeuner sur la place centrale du village. Cette fois, nous dégustons un bon morceau de bœuf argentin, succulent (enfin un truc pas bouilli, j’adore). Sur la place, l’église (pas surchargée de dorures et autre !),

cafayeteeglise.JPG

 

le marché artisanal et… les perroquets qui font un bruit terrible dans les arbres.

perroquets.JPG

 

Retour avec quelques arrêts, normalement pour profiter d’une exposition différente au soleil, mais l’orage gronde tout autour de nous dans les montagnes et du coup c’est un peu couvert. C’est très beau malgré tout.

couvert.JPG

ciel.JPG

 

De temps en temps, quelques gauchos à cheval sur le bord de la route.

gaucho.JPG

 

Au passage, quelques photos de petites choses un peu insolites pour nous.

D'abord, les fils électriques couverts de végétation, des sortes de cactées si j'ai bien compris.

filelectrique.JPG

cactees.JPG

 

Et les poubelles ! des paniers sur des poteaux, pour mettre le contenu à l'abri des chiens. Certains accrochent aussi les sacs plastique dans les arbres. Sinon tout est éparpillé partout.

poubelle.JPG

 

Arrivée à l’hôtel à 18h30, ce qui nous permet d’aller faire un petit tour à Salta.

salta-copie-1.JPG

salta2.JPG

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 01:02

L’hôtel Bonarda est TRES bruyant. Jusqu’à une heure du matin, ça entre, ça sort, ça braille et comme notre chambre est à côté de la réception, c’est infernal. Impossible de dormir. Du coup, c’est la première fois que nous avons besoin du réveil pour nous sortir du lit, heureusement d’ailleurs qu’il a bien voulu fonctionner car à l’hôtel ils n’ont pas pensé à nous réveiller.

Départ  prévu 6h45, notre guide Daniel, est là mais pas de voiture. Julio arrive tranquillement à 7h15, prétendant que c’est l’heure qu’il avait, lui. Nous embarquons dans une sorte de monospace et non un petit bus comme nous nous y attendions.

voiture.JPG

Avec nous, deux Argentines de Buenos Aires et un couple de Coréens qui ont bien du mal à comprendre malgré les explications données en anglais également par le chauffeur. C’est un peu la cacophonie car notre guide parle souvent en même temps que le chauffeur.

 

Nous, nous avons en effet notre guide particulier  qui nous fournit de nombreux détails fort intéressants. Daniel est très compétent, il travaille normalement pour l’Unesco et emmène surtout des expéditions de géologues, botanistes, etc. Polyglotte accompli, il parle français, anglais, italien, portugais… apprend en ce moment le chinois. Il parle également 3 langues locales dont le quechua. Ce qui lui permet, dans les villages, d’aller gentiment discuter avec de petites mémés un peu isolées. Daniel est vraiment très sympa et n’hésite pas à donner des explications supplémentaires à d’autres également et avec nous il est aux petits soins. Son seul défaut, il chique de la coca à longueur de journée !

 

Au départ, une végétation verdoyante, avec en particulier des forêts de... mimosas. Un mimosa qui ne ressemble pas à celui de chez nous et qui a de très grosses fleurs jaune orangé. Il y a également de temps en temps un arbre avec des fleurs violette, c'est également une sorte de mimosa me dit Daniel.

mimosa.JPG

mimosaviolet.JPG

 

Le paysage est impressionnant. Nous sommes dans une zone sédimentaire qui a été soulevée lors de la rencontre des plaques tectoniques, d’où des falaises d’autant plus belles que, depuis, l’érosion a fait son œuvre (érosion due au vent essentiellement, un peu à la pluie également). Les différentes strates ont des couleurs différentes et l’oxydation du fer rajoute encore des nuances de coloris. C’est superbe.

montagne.JPG

 

montagne2.JPG

 

falaise.JPG

rideaucactus.JPG

 

Arrêt à Pumamarca. Nous montons jusqu’au mirador et visitons l’église à la charpente en bois de cactus. Il y a beaucoup de choses dans le secteur en cactus, les bancs, les dessus de portes, etc. Sur la place de l’église, l’habituel marché traditionnel.

poutrecactus.JPG

 

Arrêt suivant la pucara de Tilcara. Surprise, l’entrée de 30 pesos par personne n’est pas comprise dans notre voyage. Nous n’entrons pas, nous n’avons que quelques pesos (que nous gardons pour déjeuner) et puis, les forteresses, nous en avons assez vues. Daniel nous précise que nous ne manquons rien, que c’est surtout pour ceux qui ne connaissent pas du tout la civilisation inca. Du coup, nous allons faire un petit tour jusqu’au village

maisonnette.JPG

(où il y a également un marché) et nous admirons la flore locale.

fleursjaunes.JPG

cactus-copie-1.JPG

 

A Huamahuaca, arrêt pour le déjeuner. Cette fois-ci nous mangeons du lama (du lama d’élevage qui est bien tendre et pas mauvais du tout avec une bonne sauce). Petit tour dans le village aux maisons traditionnelles (sans fenêtres).

huamahuaca.JPG

 

Nous montons jusqu’à la statue du libérateur entourée d’immenses cactus.

cactus-copie-2.JPG

cactusfleur.JPG

Les rues du village sont envahies par des enfants en sortie « pédagogique » ( ?). C’est le WE. Jacky surveille ces élèves en vadrouille !

eleves.JPG

Sinon, sur la place, le marché artisanal bien sûr, avec toujours les mêmes choses à acheter.

pompons.JPG

Des femmes quechuas tiennent certains stands.

femme.JPG

femme2.JPG

 

Ensuite nous entamons le retour pour Salta (200 kilomètres environ).

Arrêt sur la ligne du Tropique du Capricorne ! Jacky se poste sur la borne IGN…

capricorne.JPG

 

Arrêt pour prendre en photo un immense cimetière à flanc de colline.

cimetiere.JPG

 

Dans les champs, la plupart des agriculteurs travaillent toujours à la main.

travailchamps.JPG

 

 

Normalement nous devions nous arrêter aussi à Jujuy, mais c’est impossible, la petite ville est envahie par les supporters de foot, le River Plate de la capitale rencontre en effet la petite équipe de Jujuy (qui va perdre au grand dam de ses fans).

Nous rentrons enfin à l’hôtel très fatigués, il est 19h30 mais nous allons dormir de bonne heure. Heureusement, ce sera moins bruyant cette nuit, même s’il y a de ci de là des éclats de voix intempestifs…

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 00:05

Départ prévu du bus 8h30, comme d'habitude nous partons largement à l'avance d'autant que nous avons décidé d'y aller à pied (Jacky n'a pas confiance dans l'exactitude des taxis chiliens !). Résultat attente, au bord de la rue, il n'y a pas de terminal.

terminalSPA.JPG

Nous faisons la causette avec d'autres Français qui attendent comme nous. En fait la responsable de Geminis bus qui vient faire le point me dit que le bus est normalement à 8h45 mais qu'elle dit 8h30 par prudence. Le bus finit par arriver à 9h00...

 

Tout le long de la route les paysages se succèdent très différents. Coins désertiques avec ou sans cactus, montagnes enneigées, ravins, vallées, virages impressionnants, des montagnes aux couleurs extraordinaires, puis, après Pumamarca, paysage verdoyant (cultures variées), il y a même de superbes arbres en fleurs, et route presque droite...

Faune peu abondante au départ, lamas, vigognes, flamants, puis après Pumamarca, troupeaux divers en grand nombre.

montagnes.JPG

 

neige.JPG

rochers.JPG

 

desert.JPG

lamas.JPG

route.JPG

 

cactus.JPG

 

couleurs.JPG

 

vallee.JPG

arbre.JPG 

 

Malheureusement le bus ne s'arrête jamais, et les quelques photos prises le sont à travers la vitre. Mais bon, demain on doit reprendre la même route vraisemblablement.

 

 

 

Premier arrêt, présentation des passeports.

Deuxième arrêt, frontière argentine : première queue à nouveau présentation des passeports, deuxième queue, passage des bagages. Nous nous inquiétions un peu pour nos fruits et nous étions prêts à les laisser en cas de problème, mais tout est passé sans problème. C'est très mal organisé, un seul guichet d'ouvert pour les passeports, et le même endroit pour passer les bagages... Nous avons eu de la chance nous étions les premiers arrivés, le bus après nous a dû attendre que nous ayons fini. Du coup, pour nous ça n'a pas pris trop de temps.

 

Troisième arrêt au village de Pumamarca vers 16h, nous regrettons bien de ne pas nous arrêter là. Nous avons encore trois heures de route pour Salta et demain il va falloir revenir là ! Dommage...

 

Quatirème arrêt dans je ne sais quelle ville. Beaucoup descendent là, après il n'y a plus guère que des touristes.

 

 

salta.JPG

Arrivée à Salta, 18h45, nous attendons notre chauffeur prévu pour 19h, qui nous emmène à l'hôtel, en pleine ville. Deux jeunes femmes charmantes à la réception, une grande chambre (manque une table seulement !).

Jacky s'en va faire un tour en ville, mais le monde, le bruit ne me tentent pas !

Partager cet article
Repost0